Héros en trenteMD

L’Escouade Héros en trente vous apprend à sauver des vies!

L’Escouade Héros en trente a été mise sur pied en 2011 par la Corporation d’urgences-santé. Cette Escouade est composée de techniciens ambulanciers paramédics qui se déplacent dans les endroits publics pour vous transmettre des connaissances qui vous permettront de sauver des vies! La formation de 30 minutes a été créée conjointement avec le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ainsi que la Fondation des maladies du cœur du Québec.


Héros en trente en photos

Simulation en groupe d'un massage cardiaque
Simulation en groupe d'un massage cardiaque
Présentation sur les étapes d'un massage cardiaque
Simulation d'un massage cardiaque
Scéance explicative
Simulation d'un massage cardiaque
Simulation d'une intervention d'étouffement
Simulation d'un massage cardiaque
Simulation d'un massage cardiaque

Une formation précieuse… et gratuite

Au cours d’une formation gratuite de 30 minutes, les techniciens ambulanciers paramédics d’Urgences-santé vous montreront comment intervenir lors de situations d’urgence. Vous saurez comment pratiquer la réanimation cardiorespiratoire (RCR) et utiliser un défibrillateur externe automatisé (DEA), ainsi que les méthodes de désobstruction des voies respiratoires (étouffement).

Certification Héros en trenteMD

Au terme de votre formation, Urgences-santé, en partenariat avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, vous fera parvenir une carte de compétence vous certifiant Héros en trenteMD.

Aidez-nous à sauver plus de vies : apprenez les gestes simples qui feront de vous un héros!

Autres formations en réanimation cardiorespiratoire

Différents organismes offrent des formations plus approfondies en réanimation cardiorespiratoire, notamment les suivants :

Au sujet des arrêts cardiorespiratoires

  • Chaque minute où rien n’est tenté pour la réanimer, une victime d’arrêt cardiaque perd jusqu’à 10 % de chance de survie.
  • Jusqu’à 40 000 arrêts cardiaques se produisent chaque année au Canada. Avec une plus grande disponibilité de défibrillateurs externes automatisés (DEA), des milliers de vies pourraient être sauvées, selon la Fondation des maladies du cœur du Québec.
  • Jusqu’à 85 % de tous les arrêts cardiaques surviennent à la maison ou dans des endroits publics. (Source : Fondation des maladies du cœur du Québec)
  • Plus de la moitié des arrêts cardiorespiratoires se produisent devant témoins.
    4 % des témoins utilisent un DEA et 27 % prodiguent la réanimation cardiorespiratoire.
  • L’utilisation d’un DEA accompagnée d’une réanimation cardiorespiratoire avant l’arrivée des services médicaux d’urgence peuvent augmenter les chances de survie d’une victime jusqu’à 75 %.