Le point sur la MVE (Maladie à virus Ebola)

Depuis mars 2014, une épidémie de maladie à virus Ebola sévit dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest, soit la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. Plusieurs cas d’Ebola ont aussi été rapportés dans la province de l’Équateur, en République démocratique du Congo.
À ce jour, aucun cas confirmé de maladie à virus Ebola n’a été déclaré au Canada.

L’épidémie en Afrique de l’Ouest est reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme étant une urgence de santé publique à portée internationale. Dans ce contexte, la situation est suivie de très près par les autorités de santé publique au Québec et au Canada afin d’entreprendre toutes les actions requises pour protéger la population, si nécessaire. L’Ebola est une maladie à déclaration obligatoire (MADO) et à surveillance extrême au Québec et au Canada.

Faible risque de transmission au Québec

Actuellement, le risque que le virus Ebola se propage par les voyageurs est considéré faible. Cependant, tous les centres hospitaliers et les services préhospitaliers du Québec sont en mesure de prendre en charge rapidement et de placer en isolement toute personne susceptible d’être infectée par le virus, puis de réaliser l’investigation appropriée. Dès qu’un médecin suspecte un cas d’infection au virus Ebola, il doit en aviser sans délai les autorités de santé publique responsables d’assurer le suivi approprié.

Informations générales sur la maladie à virus Ebola

La maladie à virus Ebola peut causer une fièvre hémorragique. Elle est une maladie grave souvent mortelle chez l’humain.

Transmission

La maladie à virus Ebola est une maladie transmissible. Une personne infectée peut transmettre la maladie uniquement lorsqu’elle a des symptômes.

Le virus Ebola peut se transmettre lorsqu’une muqueuse (par exemple : la bouche, le nez, les organes génitaux) ou une peau blessée entre en contact avec :

  • les liquides biologiques (par exemple : sang, vomissements, urine) provenant d’une personne atteinte du virus Ebola;
  • un objet ou une surface ayant été contaminés par les liquides biologiques d’une personne atteinte du virus Ebola.
Symptômes

Les premiers symptômes sont soudains :

  • fièvre;
  • frissons;
  • fatigue prononcée;
  • douleur musculaire;
  • maux de tête.
Transport en ambulance

Urgences-santé dispose d’équipes spécialisées qui détiennent l’équipement et la formation appropriés pour faire face à d’éventuels cas d’Ebola.

Si vous présentez les symptômes cités ci-dessus et que vous décidez de faire appel à Urgences-santé pour vous transporter à l’hôpital, veuillez-vous assurer de bien définir votre état et en aviser le répondant médical d’urgence du centre de communication santé (911). Des protocoles sont mis en place pour chaque maillon de la chaîne d’intervention préhospitalière afin de prendre en charge un cas suspect.

Consultez ces liens utiles pour plus de renseignements.  Les mise à jour de ces sites sont faites régulièrement :